Image default

Travailler au Canada : quels critères de sélection ?

🕒 Lecture 4 minutes
Travailler au Canada : quels critères de sélection ?
5 (100%) 1 vote

Travailler au Canada est le meilleur moyen d’embrasser une carrière à l’international. Le Canada est une destination privilégiée pour de jeunes français attirés par la vie outre-Atlantique. Cependant, des critères de sélection sont à prendre en compte avant de candidater aux différents permis de travail.

Pourquoi travailler au Canada ?

103 967. C’est le nombre de Français expatriés en terres canadiennes en 2017, d’après le recensement effectué par le Ministère des Affaires étrangères. Le pays à la feuille d’érable arrive en sixième position des pays les plus convoités par les hexagonaux derrière la Suisse, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne. Parmi ces Français expatriés temporairement ou définitivement, certains choisissent de visiter le pays. 545 786 Français se sont ainsi rendus sur le sol canadien à des fins touristiques en 2016. C’est une hausse de +9% par rapport à 2015. Les célèbres chutes du Niagara et le parc national de Banff sont des lieux prisés par les touristes venues des quatre coins du globe. D’autres personnes envisagent de quitter la morosité professionnelle française pour tenter leur chance au Canada. Il peut s’agir, en pratique, de travailler au Canada sur du court ou du plus long terme.

Le Canada est réputé pour ses opportunités professionnelles multiples et pour son cadre de vie attrayant. Le Canada a également l’avantage de comporter une partie francophone avec la province de Québec. La barrière de la langue de Shakespeare n’est donc pas un frein au départ dans les villes de Québec, de Montréal, de Gatineau ou de Laval. Les secteurs d’activité qui recrutent sont très divers outre-Atlantique :

  • Les technologies de pointe et le numérique.
  • Le tourisme.
  • La finance et les banques.
  • Le commerce.
  • L’hôtellerie et la restauration.

Les critères de sélection pour travailler au Canada

Travailler au Canada requiert de passer par un organisme spécifique. Il se nomme l’Expérience internationale Canada. Autrement appelé l’EIC, c’est un programme qui permet d’obtenir une expérience professionnelle canadienne. C’est le gouvernement du Canada qui a mis en place ce système spécifique dédié aux chômeurs, aux jeunes diplômés et aux étudiants. L’EIC vise à promouvoir la mobilité internationale des Canadiens et des étrangers. A l’image du forum Destination Canada qui, chaque année à Paris et à Bruxelles, met en relation les entreprises canadiennes pourvoyeuses d’offres et les candidats francophones à l’expatriation. L’édition 2018 du salon se tiendra du 13 et 15 novembre prochain à Paris. Les inscriptions sont d’ores et déjà possibles sur le site internet de l’événement.

Le programme de séjour professionnel Expérience internationale Canada est ouvert aux Français âgé de 18 à 35 ans. Les jeunes français peuvent participer à un séjour professionnel canadien à travers trois permis différents :

  1. Le Permis Vacances Travail
  2. Le permis Jeunes professionnels
  3. Le permis Stage Coop international

Le Permis Vacances Travail

Qu’est-ce que c’est ?

Le Permis Vacances Travail (PVT) est le moyen le plus prisé de se rendre professionnellement au Canada. Pour faire face à une demande croissante, le pays a instauré des quotas. En 2017, plus de 11 000 places étaient disponibles. Les autorités compétences délivrent ce visa obligatoire pour entrer et pour séjourner au Canada. Le PVT est un permis de travail décrit comme ouvert. Avec ce document en poche, un jeune français peut lier activités professionnelles et touristiques. D’ailleurs, travailler n’est pas obligatoire avec ce permis. Malgré tout, il est fortement recommandé d’acquérir une expérience professionnelle – emploi ou petits boulots – afin de pallier les dépenses une fois sur place. Le PVT donne la possibilité de se rendre sur tout le territoire canadien. Il faut savoir que les autorités d’immigration locale ne sélectionnent pas les candidats au PVT en fonction de leur niveau d’études ou de leur projet professionnel.

Les critères de sélection à remplir

  • Être âgé de 18 à 35 ans.
  • Avoir la nationalité française.
  • Avoir un passeport valide pour toute la durée du séjour.
  • Ne pas avoir trouvé d’emploi au préalable.
  • Vouloir travailler pour plusieurs employeurs au Canada.

Le permis Jeunes professionnels

Qu’est-ce que c’est ?

Contrairement au Permis Vacances Travail, le permis Jeunes professionnels est seulement un permis à vocation professionnelle. Le visa JP concerne uniquement les jeunes diplômés qui souhaitent acquérir une expérience de travail canadienne. Pour travailler au Canada avec le permis Jeunes professionnels, il est important d’avoir trouvé un emploi avant d’y séjourner. En effet, le visa JP est lié à un employeur. Afin d’obtenir le précieux sésame, les autorités locales demandent une promesse d’embauche. Comme le PVT, l’obtention de ce visa s’étale sur une durée de 24 mois au maximum. Le permis Jeunes professionnels est notamment ouvert aux Français qui souhaitent réaliser un Volontariat International en Entreprise (V.I.E.).

Les critères de sélection à remplir

  • Être âgé de 18 à 35 ans.
  • Avoir la nationalité française.
  • Avoir un passeport valide pour toute la durée du séjour.
  • Décrocher un emploi rémunéré avec une promesse d’embauche l’attestant.
  • Avoir décroché un travail en rapport le domaine de formation suivi à l’école.
  • Ne pas travailler au Canada à son compte ou en freelance.

Le permis Stage Coop International

Qu’est-ce que c’est ?

Le Permis Stage Coop International est une autre possibilité de travailler au Canada. La cible de ce visa est différente du Permis Vacances Travail et du permis Jeunes professionnels. En effet, il s’adresse uniquement aux étudiants qui souhaitent réaliser un stage de fin d’études au Canada. Il est également plus court puisque la durée du stage ne doit pas durer plus d’une année. Le permis Stage Coop International est obligatoirement lié à l’obtention d’un stage dans une entreprise d’accueil. En effet, un étudiant inscrit dans une université française ou dans un centre de formation agréé devra passer par ce programme avant de débuter son séjour. Comme pour le visa JP, le stage doit avoir un rapport avec le secteur d’activité appris à l’université. Le visa de travail Stage Coop International est, en quelque sorte, l’équivalent du visa J-1 aux Etats-Unis.

Les critères de sélection à remplir

  • Être âgé de 18 à 35 ans.
  • Avoir la nationalité française.
  • Avoir un passeport valide pour toute la durée du séjour.
  • Être un étudiant inscrit dans une université, une école ou un centre de formation agréé.
  • Avoir décroché, au préalable, un stage en rapport le domaine de formation suivi à l’école.

Articles en relation

Toutes les étapes à suivre pour postuler aux offres de stage

Yves

Pourquoi faire un stage au Canada ?

Yves

Stage Canada : 7 bonnes raisons de partir

Yves