Image default

Comment trouver son stage au Canada en 5 étapes ?

🕒 Lecture 4 minutes
Notez cet article

Le Canada c’est une destination qui attire aussi bien les touristes que les étudiants. Cet immense pays accueille chaque année de nombreuses personnes désireuses de faire un stage universitaire outre-Atlantique. Certains sont un peu réticents face aux tâches administratives que cela engendre. Mais il n’y a pas de quoi avoir peur, il suffit de suivre ces 5 étapes et à toi le stage au Canada !

Etape 1 : Chercher des annonces

Il existe différentes manières de faire sa recherche de stage pour le Canada :

  • Les organismes de coaching

    comme My Internship Abroad. Elles sont en relation directe avec les entreprises et mettent en ligne toutes les offres de stage. Souvent exclusives et actualisées en permanence, ces annonces sont fiables et de qualité. Tous les secteurs sont représentés, il est donc plus facile de trouver un poste qui corresponde parfaitement au profil de l’étudiant. Tu n’as rien d’autre à faire que proposer ta candidature. Vraiment pratique et simple.

  • Les agences de placement canadiennes

    C’est une aide précieuse si ton domaine d’études connait une forte concurrence. De plus, tu gagnes énormément de temps car elles s’occupent de tout et sont directement sur place. Une aubaine si tu as une phobie administrative ou si tu es en retard dans tes démarches.

  • La candidature spontanée

    Encore très peu utilisée par les étudiants elle fait pourtant, parfois, des merveilles. Une entreprise te plaît, tu rêverais d’intégrer son équipe durant un stage ? Tente ta chance, on ne sait jamais. Qui ne tente rien n’a rien ! De plus, la candidature spontanée montre ton engouement pour la société et ton envie de participer.

Une fois les annonces repérées, tu dois soumettre ta candidature.

Etape 2 : Etablir sa candidature

Le CV

Le CV canadien n’est pas le même que le CV français. Malgré ce que l’on peut croire, des différences sont belles et bien présentes. Il est important de le transformer en version canadienne pour coller parfaitement aux normes du pays et ne pas déstabiliser les recruteurs.

Alors qu’en France on nous rabâche sans cesse qu’un CV doit absolument tenir sur une page, au Canada plus c’est long mieux c’est ! Il faut détailler chaque expérience au maximum pour que le recruteur comprenne exactement ce que tu as fait et dans quel cadre.

La lettre de motivation

La lettre de motivation est, comme en France, à soigner avec attention. Le but est de compléter son CV en mettant en relation ses compétences et le poste proposé. Celle-ci ne doit pas dépasser une page, elle doit donc être claire et concise.

La lettre de référence

La lettre de référence est un plus qui peut faire définitivement la différence. Il s’agit d’une lettre qui a été rédigées par un de tes anciens employeurs. Elle atteste de tes qualités et de tes aptitudes au travail. La personne devient une référence pour toi et ton futur employeur peut s’en servir pour en apprendre plus sur ta personnalité et ton professionnalisme.

Si tu as suivi tous nos conseils à la lettre tu as sûrement dû obtenir un entretien d’embauche. Félicitations ! Profites-en pour prendre confiance en toi, et continuer sur ta bonne lancée.

stage au Canada
Stage au Canada : une destination appréciée

Etape 3 : Préparer son entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est appelé « entrevue » en canadien. Pour cette troisième étape ta motivation doit être au sommet. Il est primordial de se préparer en amont pour ne pas se retrouver dépourvu au moment de l’entretien.

L’ambiance est souvent très décontractée, ne sois pas surpris. Les recruteurs sont très enthousiastes et chaleureux. Tu auras peut-être le sentiment d’avoir réussi mais ce n’est pas forcément le cas. Alors met toutes les chances de ton côté !

Pour cela, commence par faire des recherches sur l’entreprise. Sur Google tu trouveras facilement son ou ses activités, ses produits ou services, son historiques, son fonctionnement, ses clients et ses concurrents.

N’oublie pas de te renseigner sur le poste également. La fonction que tu vas occuper, si tu obtiens le stage. Les compétences qu’il faut absolument détenir pour correspondre au profil. Ou encore les tâches reliées au poste.

Autre élément essentiel de préparation : anticiper les questions de l’employeur. Il y a des questions récurrentes qui ne doivent plus te surprendre.  En voici un petit échantillon :

  • Que vous ont apporté vos précédentes expériences ?
  • En quoi ce poste est fait pour vous ?
  • Quelles sont vos qualités et quels sont vos défauts ?

Bon dans tous les cas, ton naturel prendra le dessus et ce n’est pas plus mal. Attends quelques jours avant de relancer le recruteur par mail si tu n’as toujours pas de réponse.

Etape 4 : Les démarches administratives

Tu as reçu une réponse favorable ? Youpi ! Maintenant, place à l’administratif car pour aller faire ton stage au Canada, il te faut un visa.

Il s’intitule Permis Stage Coop et te permet de travailler pour une entreprise canadienne en tant que stagiaire. Voici les critères essentiels pour obtenir ce visa :

  • Être étudiant et avoir entre 18 et 35 ans
  • Avoir un accord de l’entreprise pour effectuer un stage
  • Avoir les ressources financières suffisantes pour la durée du stage
  • Bénéficier d’une assurance maladie


Si tu respectes tous ces critères, tu peux faire ta demande auprès de l’Expérience International Canada. Tu as besoin d’un certain nombre de documents :

  • Photocopie de ton passeport
  • Photocopie de la carte étudiante
  • Photos d’identité
  • CV
  • Attestation de fonds
  • Photocopie de la convention de stage
  • Documents relatifs à la demande de visa

Il ne te reste plus qu’à attendre la réponse et le tour est joué.

Etape 5 : S’acclimater sur place

Ton visa est accepté, c’est bon tu peux enfin respirer. Tu es en règle pour débuter ton stage au Canada. La grande aventure commence maintenant ! Tu connais déjà le lieu de ton stage au Canada donc pourquoi ne pas commencer à regarder les logements. Selon la ville, il peut être plus ou moins compliqué de se loger. Certains trouvent plus rassurant d’avoir son logement avant même de commencer, mais sache qu’il est assez facile de trouver directement sur place.

Différents types de logement existent pour satisfaire les envies et les budgets. La colocation est le moyen privilégié pour les étudiants en stage. Les appartements peuvent aller jusqu’à dix chambres et tous les frais sont partagés. C’est l’occasion de faire des économies mais aussi de belles rencontres avec des personnes venues des quatre coins du monde.

Sinon, tu as également la possibilité de demander une chambre dans une résidence étudiante. Mais cette fois-ci mieux vaut s’y prendre à l’avance car elles sont très vite prises d’assaut.

On te souhaite un excellent stage au Canada.

Clémentine

Articles en relation

Comment trouver un stage au Canada efficacement ?

Yves

Partir en stage au Canada en 8 étapes

Yves

Toutes les étapes à suivre pour postuler aux offres de stage

Yves