Image default

Permis Jeunes Professionnels au Canada : les conditions d’obtention

🕒 Lecture 3 minutes
Notez cet article

Permis Jeunes Professionnels : le sésame pour les jeunes diplômés

L’Expérience Internationale Canada, autrement appelée EIC, permet aux jeunes de pays français âgés entre 18 et 35 ans, de participer à un échange au Canada initié par le gouvernement canadien. Afin d’y participer, l’EIC permet de partir selon 3 permis de travail. Nous te parlions ainsi dans nos précédents articles, du permis Stage Coop International et du PVT pour le Canada, mais connais-tu bien le permis Jeunes Professionnels (JP), inclus dans le programme de l’EIC ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant ensemble !

Permis Jeunes Professionnels : pourquoi et pour qui ?

Le permis Jeunes Professionnels ne s’adresse pas à tout le monde. Comme son nom l’indique, ce permis concerne les français âgés jusqu’à 35 ans, de s’exiler sur le territoire Canadien pour une durée maximum de 24 mois. Beaucoup plus simple et plus rapide à obtenir que ses deux confrères, le permis JP permet alors de vivre une expérience riche à l’international en acquérant une expérience professionnelle bénéfique au sein d’une entreprise Canadienne, mais aussi en permettant aux individus de partir dans le cadre d’un VIE (Volontariat International en Entreprise).

Les quotas étant moindres que pour le PVT ou le Stage Coop International, le permis JP permet cependant aux personnes qui le sollicitent, des démarches rapides et simplifiées. Le petit bémol de ce permis : le fait de ne pas pouvoir le cumuler avec un PVT pour revenir au Canada par la suite (sauf si tu es déjà parti dans ce contexte avant 2015). Cependant, les demandes pour le PVT étant extrêmement importantes chaque année, tu auras sûrement plus de chances de partir avec un JP, seulement tu devras déjà être en possession d’une offre d’emploi avant d’entamer toutes tes démarches, à l’inverse du PVT.

Quelles sont les conditions d’obtention du permis JP ?

[list]
[list_item icon= »icon-check » hex_color= »#cc0000″] Etre âgé entre 18 et 35 ans maximum pour faire sa demande[/list_item]
[list_item icon= »icon-check » hex_color= »#cc0000″] Etre citoyen français domicilié en Métropole, et aux DOM[/list_item]
[list_item icon= »icon-check » hex_color= »#cc0000″] Avoir un passeport valide durant toute la durée du séjour au Canada[/list_item]
[list_item icon= »icon-check » hex_color= »#cc0000″] Justifier d’un budget de 2500$CAN sur son compte bancaire pour couvrir les frais de séjour[/list_item]
[list_item icon= »icon-check » hex_color= »#cc0000″] Souscrire obligatoirement à une assurance santé avant tout départ (après avoir reçu la lettre d’introduction uniquement)[/list_item]
[list_item icon= »icon-check » hex_color= »#cc0000″] Trouver un emploi en lien avec sa formation initiale et selon les catégories O, A, et B (postes en gestion, postes professionnels, et postes techniques/métiers spécialisés)[/list_item]
[list_item icon= »icon-check » hex_color= »#cc0000″] Etre en possession de billets d’avion aller/retour pour prouver que tu ne resteras pas sur le sol Canadien une fois ton séjour terminé[/list_item]
[list_item icon= »icon-check » hex_color= »#cc0000″] N’avoir jamais participé à l’EIC dans cette même catégorie de permis ou en PVT[/list_item]
[/list]

Comment s’y prendre ?

Pour bien t’y prendre, il faut penser en 2 temps. Le premier va concerner le fait de créer et de valider ton profil auprès des services de l’EIC. Pour cela, tu devras commencer par déterminer ton admissibilité sur le site de l’immigration au Canada. Un code de référence personnel te sera demandé lors de la création de ton compte, si tu es admissible. Tu devras ensuite te créer un compte MonCIC et compléter ton profil en ligne. De son côté, l’entreprise qui t’accueille devra s’enregistrer sur le portail des employeurs et payer les frais de 230$CAN. A la suite de cet enregistrement, cette dernière pourra te fournir le numéro d’offre d’emploi qui te sera obligatoire pour faire ta demande de permis de travail.

Dans un second temps, tu pourras être en mesure de faire une demande de permis. Il faudra donc attendre ton invitation, l’accepter et remplir le formulaire en ligneen joignant tous les documents demandés. Tu devras en plus t’acquitter des frais de 150$CAN. Pour plus d’infos tu peux retrouver le détail des démarches administratives à effectuer pour ta demande de visa dans le cadre de l’EIC.

Une fois ta lettre d’introduction reçue, il ne te reste plus qu’à t’occuper de tes billets d’avion, de ton assurance voyage, et de ta valise !

 

Tu n’as pas encore d’entreprise ? Retrouve toutes nos offres de stages au Canada pour les jeunes diplômés !

 

Ecrit par Constance Michel

Articles en relation

Qu’est-ce qu’un NAS et comment se le procurer ?

Yves

Comment bien passer l’hiver au Canada ?

Yves

Comment obtenir son visa de stage plus rapidement ?

Yves