Image default

Tout savoir sur le sirop d’érable avant de partir

Notez cet article

Tous les secrets du sirop d’érable

Le Canada est un pays aux innombrables merveilles ! Parmi elle, l’érable à sucre, un arbre tout à fait particulier dont la feuille est devenue l’emblème-même du Canada ! Tu auras certainement l’occasion de goûter au sirop d’érable lors de ton stage au Canada, alors voici quelques petites informations à connaître avant…

Qu’est-ce que le sirop d’érable ?

C’est une solution sucrée propre au Québec, réalisée à base de sève d’érable à sucre. Sa particularité réside dans le fait qu’elle est totalement naturelle et qu’il n’y a aucune substance chimique (colorants, additifs) ajoutée ! C’est un produit très consommé dans le pays mais également exporté dans le monde entier, l’Allemagne et le Japon en étant particulièrement très friands. On l’utilise généralement pour napper les crêpes ou les gaufres, mais il est également possible de l’utiliser sous plusieurs formes : à la place de fruits dans les yaourts, avec des céréales, en le mélangeant à de la crème glacée et même dans des plats à base de viande !

Comment le fabrique-t-on ?

Dans des cabanes à sucre (ou érablière/sucreries), tout simplement. Ces dernières se trouvent en plein cœur de forêts d’érables, dans lesquelles les acériculteurs viennent récolter la sève aux printemps, également appelé eau d’érable. Cette eau est ensuite portée à ébullition et son évaporation ne laisse que du concentré, qui donne alors du sirop d’érable, prêt à l’utilisation.

Si jamais tu te rends un jour dans une cabane à sucre lorsque la neige est encore présente, tu pourras peut être goûter à la Tire d’érable ! Cette spécialité culinaire est très particulière, puisqu’il s’agit de verser du sirop d’érable encore chaud sur de la neige, afin de lui donner une consistance molle, s’apparentant à un bonbon. Un vrai délice à ne pas manquer !

Le sirop d’érable et ses légendes

Si le sirop d’érable est une invention datant seulement de l’époque de la colonisation, ce sont en réalité les Amérindiens qui ont découvert en premier l’eau d’érable ainsi que sa sucrosité. De ce fait, de nombreuses légendes amérindiennes y sont associées, notamment celle contant l’histoire d’un écureuil qui mordit une branche afin d’en boire la sève qui s’écoulait. C’est en apercevant l’animal qu’un Améridien aurait eu la curiosité de faire la même chose avec son couteau, plutôt que d’aller se désaltérer dans une source d’eau fraîche. Une découverte qui aurait changé la vie de sa tribu, guérissant ainsi certaines maladies. Une autre légende similaire parle plutôt d’un chien se précipitant sur une branche cassée.

Une autre légende tout aussi intéressante, raconte que Nokomis, une amérindienne, aurait été la toute première à percer des trous dans des érables afin d’en recueillir la sève, qui était déjà à l’état de sirop. Constatant alors que la sève était déjà prête à être consommée, son petit fils Manabush dit à sa grand-mère que cette facilité rendrait les hommes paresseux. Afin de leur compliquer la tâche, Manabush grimpa en haut d’un érable et versa de l’eau à l’intérieur, forçant ainsi les hommes à fendre du bois et passer des nuits à le surveiller avant de le boire.

Toi aussi tu as envie de venir goûter aux délices du sirop d’érable dans une cabane à sucre ? Viens donc découvrir toutes nos offres de stage au Canada !

Par Anna M.

Articles en relation

« Ils sont fous ces Québécois ! » : le jour national du déménagement

Yves

Les lieux de tournages à visiter au Canada

Yves

Tout savoir sur les emblèmes du Canada

Yves