Image default

Comment bien rédiger son CV canadien ?

🕒 Lecture 3 minutes
Comment bien rédiger son CV canadien ?
3.7 (73.33%) 3 votes

Un CV Canadien en béton !

Tu souhaites comme de nombreux étudiants partir dans la fabuleuse contrée du Canada. Tu as bien raison, et le pays regorge chaque fois plus d’opportunités pour les jeunes. PVT, stages, le Canada séduit chaque année des milliers d’étudiants qui tentent leur chance pour décrocher un contrat au sein d’une entreprise. Mais comment se valoriser auprès de ces dernières ? Y-a-t-il une réglementation particulière à respecter pour pouvoir postuler au Canada ? Nous décryptons tous ces points avec toi.

Par où commencer ?

Si tu pensais que ton CV était un document universel, détrompe-toi ! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il existe plusieurs différences entre un CV Français et un CV Canadien qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère. Et pour cause, si tu souhaites postuler pour une entreprise au Canada, la première chose que tu auras à faire est de mettre à plat toutes tes informations avant la rédaction du document. Pour se faire, retrace toutes tes expériences de A à Z en définissant bien le poste occupé, et en décrivant dans le détail, toutes les missions que tu as pu effectuer.

Veille ensuite à choisir un modèle de CV qui correspond le plus à ton profil. Aussi, en fonction de tes expériences, il sera judicieux de choisir parmi 3 modèles de CV : le CV dit fonctionnel, le CV chronologique et le CV mixte. Le premier est plutôt conseillé pour ceux qui n’ont pas ou très peu d’expériences professionnelles. Il permet alors de mettre en avant ses différentes actions comme du bénévolat ou quelques petits boulots qui t’auraient permis d’acquérir de nouvelles compétences. Le CV chronologique est quant à lui, le plus utilisé afin de mettre en avant les différents postes occupés en détaillant les missions réalisées et les résultats s’il y en a. Quant au CV mixte, ce dernier corrèle à la fois le parcours professionnel de l’individu avec ses compétences acquises.

Par ailleurs il sera très fortement conseillé de mettre en avant ses compétences, ses savoir-faire et savoir-être au tout début du CV sous forme de puces afin de bien mettre en avant ce que l’on sait faire. Il faudra alors parler avec des verbes d’action comme les phrases suivantes : « Bonne maîtrise de l’anglais« , « Excellent relationnel« , « Grande organisation et gestion du temps » pour être simple, clair et concis.

Quel format ?

Contrairement au CV Français où l’on va demander de regrouper toutes ses informations sur une seule page, le CV Canadien lui, favorise au contraire jusqu’à 3 pages pour le document. Les recruteurs sont en effet très friands de détails sur les différents postes occupés, et il ne faudra pas lésiner sur les résultats à quantifier et qualifier au maximum durant ton expérience. Concernant la langue du CV, il sera préférable de le traduire en anglais pour des raisons de facilité. Pour cela, attention à la formulation des termes, car pour la formation par exemple, un Bac ou un DUT ne sera pas forcément compris pour les Canadiens. Il faudra donc veiller à trouver l’équivalence à son diplôme.

Concernant le fond du CV, celui-ci doit faire apparaître les informations suivantes :

  • Les coordonnées : nom prénom, adresse postale, téléphone, mail personnel
  • L’objectif recherché : indiquer son/ses objectif(s) professionnel pour le domaine souhaité
  • Le résumé des compétences professionnelles principales (sous forme de puces) : mettre l’accent sur les informations principales à son profil : niveau de langue, niveau informatique, compétences acquises selon le(s) champ(s) concerné(s)
  • Les expériences professionnelles : période de travail, postes occupés du plus récent au plus ancien, ville, détail des missions effectuées, résultats quantitatifs/qualitatifs
  • Les actions de volontariat s’il y a (très appréciées et aussi importantes qu’un emploi) : poste, organisation, ville, date, missions/responsabilités avec des verbes d’action
  • Le parcours académique : période d’études, diplôme équivalent au Canada du plus récent au plus ancien, nom de l’établissement et la ville
  • Les loisirs et intérêts personnels : sports, autres activités, passions, voyages etc.
  • Les références : nom et prénom de la personne choisie, nom de l’entreprise, ville, téléphone ou alors noter « Références disponibles sur demande » et demander la permission aux personnes demandées afin de communiquer leurs coordonnées

Bon à savoir

Il n’est pas utile de préciser des informations comme son âge, ou sa nationalité, ni même d’y rajouter sa photo d’identité. Les Canadiens ne souhaitent pas avoir ce type de renseignements, jugés discriminants pour eux. Les informations comme le nom, prénom et coordonnées de l’individu seront quant à elles souhaitées.

Que ce soit pour un stage, ou un contrat de travail, les recruteurs Canadiens ont l’habitude de contacter les anciens employeurs de l’individu. Aussi il sera demandé de rajouter la mention « références sur demande » en prévoyant ses contacts à l’avance : patron, collègue de travail etc. pour qu’ils puissent te recommander.

Tu as maintenant toutes les infos clés pour rédiger un bon CV. Si tu le souhaites, des modèles de CV Canadien sont à ta disposition en accès libre sur Internet. Et n’oublie pas de consulter toutes nos offres de stages au Canada si tu souhaites te faire une première expérience !

 

Ecrit par Constance Michel

Articles en relation

Tax return et tax refund au Canada : tout ce qu’il faut savoir sur la déclaration d’impôts

Yves

Stage coop international Canada : procédures et conditions d’obtention du visa

Alexandre Robert

Qu’est-ce qu’une lettre PDE ?

Yves