Image default

A la découverte de l’été indien au Canada

🕒 Lecture 2 minutes
Notez cet article

Tout savoir sur l’été indien au Canada

Tu as peut-être déjà entendu parler de l’été indien sur le continent Américain, notamment au Canada. Mais que sais-tu réellement sur ce phénomène ? D’où vient cette expression ? Voici quelques explications à connaitre avant de partir en stage au pays des caribous !

Qu’est-ce que l’été indien ?

Beaucoup de personnes pensent que l’été indien est en réalité un autre nom donné à la période de l’automne et l’associent aux couleurs chaudes présentes dans les paysages boisés du Canada. Que nenni ! Il s’agit en fait d’une période de beau temps qui se produit en automne, durant laquelle les températures s’adoucissent. On parle alors de « retour de l’été » après les premières gelées de la saison et avant le prochain hiver. Ce phénomène ne se produit pas systématiquement toutes les années et sa durée est assez aléatoire (au moins trois jours consécutifs), bien qu’il se produise en général durant le mois d’octobre et de novembre. L’été indien se caractérise par des journées très ensoleillées dont les températures dépassent les normales de saison, des matin brumeux et des nuits assez froides. Tout cela s’explique par des dépressions météorologiques entre l’hémisphère Nord et Sud, par le biais des vents : ceux qui viennent du nord apportent la gelée mais dès que l’orientation de ces derniers change, ce sont les vents chauds du sud qui apportent de la douceur aux terres Nord Américaines.

D’où vient cette expression ?

L’expression « été indien » ou « été des indiens » est aujourd’hui utilisée depuis deux siècles et est la traduction de « Indian Summer » ! Elle prend racine au 18e siècle en Pennsylvanie et se propage ensuite à New-York et en Nouvelle-Angleterre. De nombreuses hypothèses expliquent son origine : la plus connue est que les Amérindiens (ou Indiens d’Amérique) auraient autrefois profité de ce redoux automnal pour finaliser leurs récoltes et préparer leurs campements avant le début de l’hiver. Une seconde assez similaire parle de la région de Québec, dans laquelle les Amérindiens profitaient de ce phénomène pour remonter dans des forêts au nord, afin d’élargir leurs territoires de chasse. Enfin, une autre hypothèse parle des premiers colons, qui auraient assimilé la brume matinale à cette période aux épaisses fumées s’échappant des feux des Amérindiens à cette époque de l’année.

A quels endroits l’observer ?

L’été indien est présent dans de nombreuses régions Nord Américaines, au Canada mais également au nord des Etats-Unis ! Ainsi, tu pourras voir le magnifique spectacle qu’offre les forêts en changeant de couleur dans les grands parcs nationaux du Canada (comme le parc National du Mont-Orford ou le parc National de Mauricie pour n’en citer que deux), notamment par le fait que ces forêts sont principalement remplies de feuillus, comme l’érable, dont la feuille rouge est aujourd’hui l’emblème-même du Canada ! Si tu décides de faire un petit tour chez les voisins américains, tu pourras aussi profiter du spectacle qu’offre l’été indien dans plusieurs villes : New-York (avec Central Park), Boston et même San Francisco.

Toi aussi tu as envie de profiter de cet incroyable phénomène et d’aller observer le ballet des feuilles multicolores pendant l’été indien ? Alors viens regarder nos offres de stage au Canada !

Articles en relation

Le top des endroits hantés au Canada

Yves

Vivre Thanksgiving au Canada

Yves

Les meilleures stations de ski à tester pendant ton stage

Yves