Image default

Stage au Canada : ce qu’il faut savoir sur la vie étudiante à Montréal

🕒 Lecture 3 minutes
Stage au Canada : ce qu’il faut savoir sur la vie étudiante à Montréal
5 (100%) 3 votes

Tu souhaites étoffer ton CV, donner de l’épaisseur à ton profil et apporter un cachet international à ta formation. Pour cela, tu as choisi de passer un stage au Québec. C’est une excellente idée ! Nous te proposons de passer en revue les principales caractéristiques de la vie étudiante du côté de Montréal, destination privilégiée par les étudiants français !

Le point sur les formalités administratives

Pour un séjour d’études de moins de 6 mois, aucun permis n’est nécessaire pour les Français. Il suffit d’obtenir l’autorisation AVE Canada. Dans l’écrasante majorité des cas, la réponse est quasi-immédiate. Elle prendre toutefois quelques jours dans de rares cas, notamment si des problèmes techniques se présentent ou en cas de forte affluence. C’est pourquoi nous te recommandons fortement de ne pas attendre la dernière minute pour faire la demande de ton autorisation de voyage électronique AVE afin d’éviter les mauvaises surprises.

En revanche, tu auras besoin d’un permis d’études si ton stage dépasse les 180 jours. Note que l’obtention d’un permis d’études t’exonère de formuler une demande d’autorisation de voyage électronique (AVE).

L’ennui n’est pas une option à Montréal

Avec un cumul de 400 jours de manifestations artistiques, musicales, gastronomiques, sportives et humoristiques par an (les événements se chevauchent parfois), Montréal est une cité dynamique qui propose une offre culturelle diversifiée mais aussi et surtout accessible aux étudiants et stagiaires. Il faut dire que chaque événement s’accompagne d’offres spéciales pour les étudiants ainsi que de manifestations de rue, gratuites par définition, qui te permettent de prendre part à l’ensemble des festivals, dans la joie et la bonne humeur !

Montréal, Stage au Canada : ce qu’il faut savoir sur la vie étudiante à Montréal
A Montréal, il y a toujours de nombreux événements pour satisfaire les québécois. Des concerts, des opéras, de beaux spectacles, il y a l’embarras du choix !

L’ennui n’est pas une option à Montréal, même lorsque ton budget est limité. Les incontournables sont :

  • le Festival de jazz de Montréal, plus grand événement de ce type au monde
  • les Francofolies de Montréal, plus grand festival dédié à la musique francophone au monde (vous ne serez pas dépaysé en voyant les stars de la chanson française se relayer sur la scène du Quartier des Spectacles)
  • le Festival Juste pour Rire, qui se déroule pendant deux semaines en juillet
  • Le festival Osheaga, qui un peu le Coachella canadien
  • Le festival Fringe qui propose à la fin du printemps des spectacles de stand-up et des pièces de théâtre
  • Le festival Pop Montréal qui propose des gros noms de la pop en automne, etc.

Montréal : la quintessence même de la diversité

Ville incroyablement diversifiée, Montréal affiche une démographie intéressante. Près d’un quart de la population est composée d’immigrants issus des quatre coins de la planète. Ce melting-pot, qui est devenu la signature de la ville, imprègne forcément la culture locale. En déambulant dans les grandes artères et les ruelles de la ville, vous retrouverez quelque 6 000 restaurants servant des plats du monde entier, avec bien entendu une belle représentation de la cuisine québécoise portée par la fameuse Poutine.

Le quartier européen du Plateau est dominé par des senteurs exquises et des parfums alléchants. La Petite Italie sera votre destination phare si vous êtes plutôt glace ou pizza. Le quartier juif traditionnel du Mile End est quant à lui animé par des marchands ambulants de Bagels et de barbapapa !

A Montréal, comme dans le reste du Canada, la météo dicte vos activités

On pourra utiliser tous les adjectifs et adverses d’atténuation que l’on voudra, mais le fait est que les hivers sont brutaux à Montréal, surtout si vous venez d’une ville où la météo se montre le plus souvent clémente. Brutaux, mais aussi longs : Montréal connaît environ 100 jours de neige par an, et les températures dépassent rarement les 2° C en décembre. La ville n’entre pas en hibernation pour autant… loin de là.

Les Montréalais ont développé une impressionnante faculté d’adaptation aux caprices de la météo. Il faut dire qu’ils peuvent compter sur environ 32 kilomètres de voies piétonnes souterraines, bien au chaud, reliant les stations de métro aux magasins, restaurants, lieux de travail et autres points d’intérêt touristique. Les bâtiments sont (efficacement) et les vêtements d’hiver sont disponibles un peu partout à des prix raisonnables.

Crédits image d’illustration par Free-Photos de Pixabay

Articles en relation

Les plus beaux hôtels de Montréal à découvrir

Communication

Stage à Montréal : le top 5 des meilleurs bars étudiants

Communication

Les plus beaux rooftops de Montréal à découvrir

Communication