Image default

Français au Canada : comment s’adapter au mieux ?

🕒 Lecture 3 minutes
Notez cet article

Comment s’adapter au mode de vie pendant ton stage au Canada ?

Même si la province de Québec est très largement peuplée de français, il ne faut cependant pas oublier que le Canada est avant tout un pays d’Amérique du Nord qui a une culture et un mode de vie très différent du nôtre. En tant que français venant du Vieux Continent pour faire ton stage au Canada, tu devras donc passer par une étape d’adaptation. Dans cet article, nous allons te donner quelques conseils et astuces afin d’accélérer et de faciliter cette période.

Guide pour un français au Canada

Tout d’abord, tu dois savoir avant de partir que les canadiens sont des personnes extrêmement polies ! « Désolé » sera sûrement le mot que tu entendras le plus pendant ton stage au Canada ! Pour bien t’intégrer, mon conseil numéro 1 sera donc d’être à ton tour aussi poli et respectueux qu’eux (bien que je ne doute pas que tu le sois déjà).

Pour bien t’intégrer au Canada, il va falloir t’adapter au code de la route qui est quelque peu différent du nôtre. Par exemple, il faut savoir que les ronds-points (tant adulés chez nous) sont quasiment inexistants au Canada. A la place, tu verras 4 panneaux stop. Dans ce cas là, pas de panique, il suffit de retenir que c’est la première personne à avoir marqué l’arrêt qui est autorisée à partir en première et ainsi de suite. Soit patient, cède le passage si tu n’es pas sûr de toi et tout devrait parfaitement se passer !

Comme tu dois le savoir, au Canada le climat n’est pas le même et les températures peuvent descendre très bas ! Il n’est en effet pas rare que le thermomètre affiche -30°C en plein hiver. Il n’est pas rare non plus qu’en ouvrant ta porte d’entrée, tu découvres plus d’un mètre de neige dehors. Dans ces conditions, si tu étais en France, la journée de travail serait sûrement annulée du fait de la congestion totale des transports en commun. En revanche, les canadiens sont habitués à ces conditions climatiques et fonctionnent par conséquent comme si tout était normal puisque pour eux, tout est effectivement normal ! Inutile donc d’appeler ton entreprise pour leur dire que tu ne vas pas en stage aujourd’hui !

La gastronomie canadienne est différente de la notre ! N’hésite surtout pas à goûter aux spécialités du pays ! La cuisine est un excellent moyen de s’intégrer et de s’adapter à un nouveau mode de vie ! Cet article t’en dira un peu plus sur ces spécialités que tu pourras goûter !

Inutile de faire un scandale si tu t’aperçois que le prix inscrit sur les étiquettes n’est pas le même que tu payes à la caisse. Aussi, il faut te rappeler qu’au Canada (tout comme aux Etats-Unis), les prix sont affichés hors taxes. Il te faudra donc faire une opération de mathématiques pour avoir le juste-prix ! Cependant, la plupart des canadiens ne connaissent pas le montant exact de leur transaction jusqu’au passage en caisse. Il suffit de prévoir un peu plus large !

Si tu vas faire ton stage au Quebec, tu n’auras pas de problème à te faire comprendre puisque la plupart des habitants parlent français ! En revanche, il est probable que tu éprouves quelques difficultés à les comprendre car leur accent et leurs expressions ne sont pas les mêmes qu’en France. Pour t’adapter au plus vite, tu peux lire cet article qui te guidera dans « le parler québécois » !

Au sein du Canada francophone, il faut que tu saches que beaucoup de personnes se tutoient même si il ne se connaissent pas. Le vouvoiement n’est pour ainsi dire employé uniquement dans un cadre officiel. Ne soit donc pas étonné(e) que l’on te tutoie tout de suite et n’hésite pas à ton tour à utiliser la deuxième personne du singulier pour t’exprimer !

Tu commences à te sentir à l’aise et tu voudrais faire quelques blagues ? Attention, il faut que tu gardes à l’esprit que nos amis canadiens n’ont pas le même sens de l’humour que nous. Si nous pratiquons beaucoup le second degré et le sarcasme en France, c’est très peu le cas au Canada et beaucoup n’apprécient guère l’ironie !

En France, lorsque l’on va au restaurant par exemple, le pourboire est souvent inclut dans l’addition et il n’est par conséquent pas automatique de donner un petit supplément au moment de payer. Sache que ça n’est pas le cas au Canada et c’est la raison pour laquelle il est normal de laisser un pourboire équivalent à environ 15% à 20% de la note finale hors taxes.

 

Si tu suis toutes ces petites recommandations, tu devrais très rapidement t’intégrer au Canada !

Viens consulter dès maintenant toutes nos offres de stages au Canada et trouve celle de tes rêves !

Articles en relation

Stage coop international Canada : procédures et conditions d’obtention du visa

Alexandre Robert

Visa Canada : où en sommes-nous ?

Yves

Comment marchent les rondes d’invitations de l’EIC ?

Yves