Image default

Partir en stage au Canada hors EIC, c’est possible

Partir en stage au Canada hors EIC, c’est possible
1 (20%) 1 vote

L’autre alternative pour partir en stage au Canada

Partir en stage au Canada est le rêve de beaucoup d’étudiants, pourtant le nouvel eldorado des jeunes est encore sujet à de nombreuses discordes en ce qui concerne les visas. En effet, tu n’es pas sans savoir que les visas du programme de l’EIC ne permettent pas à tout le monde de faire un stage au Canada. Existe-t’il alors une autre solution ? La réponse est oui, et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Le permis de travail exempté d’EIMT

Les étudiants et jeunes diplômés sont nombreux à s’inquiéter lors des démarches pour obtenir leur visa de stage. Et pour cause, les délais étant longs, il est dorénavant courant de voir certains ne pas obtenir leur permis à temps. Une solution existe cependant, non pas celle de partir sans permis de travail qui est totalement interdit et sévèrement puni par la loi, mais celle de demander l’obtention d’un autre permis de travail.

On s’explique, en 2014, l’ambassade du Canada postait une information destinée aux personnes qui souhaitent partir en stage au Canada. Cette note indiquait qu’il était possible de faire une demande pour un permis de travail exempté d’EIMT (Etude d’impact sur le marché du travail). Attention d’ailleurs à ne pas te tromper sur ce terme car un deuxième permis de travail cette fois-ci avec EIMT est destiné aux travailleurs temporaires, avec des démarches beaucoup plus longues, coûteuses et sans garantie aucune d’obtenir son permis de travail.

Une dispense d’EIMT est accordée dès lors qu’un employeur respecte les obligations propres au Programme de mobilité internationale, il doit alors y avoir un avantage concurrentiel sur les plans économiques, culturel etc.

Comment s’y prendre ?

Bien sûr il ne sera pas possible d’obtenir ce permis si tu ne respectes pas les conditions suivantes : tu dois obligatoirement être inscrit(e) dans un établissement d’enseignement français qui a signé ce que l’on appelle une entente d’échange réciproque de stagiaires avec un établissement Canadien. En effet, plusieurs universités françaises ont conclu des ententes spécifiques avec des institutions Canadiennes dans le but de favoriser la mobilité des étudiants Français mais aussi des étudiants Canadiens en France.

Lors de ta demande, tu devras alors présenter une copie de l’entente avec ta demande de permis accompagnées des éléments suivants :

– La liste de contrôle des documents (IMM 5488)
– Formulaire de demande de permis de travail IMM 1295
– Formulaire d’information sur la famille IMM 5645

Articles en relation

Comment trouver son logement au Canada ?

Yves

Partir en stage au Canada : on prend l’avion

Yves

Stage coop international Canada : procédures et conditions d’obtention du visa

Alexandre Robert