Image default

Quelle assurance choisir pour un stage au Canada ?

Notez cet article

Quand on part en stage à l’étranger et notamment au Canada, une assurance est obligatoire. Elle couvre les éventuels frais liés à une urgence médicale. C’est tout bêtement une assurance santé nécessaire pour obtenir ton visa.

Pourquoi une assurance santé ?

Le Ministère des Affaires étrangères et du Commerce International du Canada (MAECI) a mis en place une loi sur la couverture santé des personnes étrangères qui souhaitent s’installer, à court ou long terme, sur le sol canadien.

Si tu es étudiant dans une université canadienne, tu dois obligatoirement adhérer à une « sécurité sociale » propre au Canada. Mais attention, elle est différente selon les régions, donc pense à te renseigner lorsque tu connaîtras ton lieu d’études.

Mais cette sécurité sociale n’est pas suffisante, et encore plus si tu viens en stage. Il te faut ajouter une complémentaire santé. L’assurance doit englober un certain nombre de services. Il s’agit de couvrir :

  • le rapatriement
  • les soins de santé sur place
  • l’hospitalisation

La période souscrite doit s’étendre sur toute la durée du séjour. A ta sortie de l’avion, lorsque l’agent de l’immigration te demandera le motif de ta venue, tu devras lui présenter ton assurance maladie. Si celle-ci n’est pas valide, il peut te refuser l’entrée sur le territoire.

Quelle assurance choisir ?

Le marché des assurances pour l’étranger est bien étoffé. Les mutuelles étudiantes se sont mises à la page et proposent des contrats. Cependant, grâce à des options bien cachées, le forfait que tu pensais avoir est finalement bien maigre. Ce n’est pas vraiment le top s’il t’arrive un imprévu.

Il existe d’autres organismes proposant des formules d’assurance adaptées aux étudiants en stage au Canada. Les prix ne se valent pas mais c’est surtout les détails des offres qu’il faut observer à la loupe. Pour les comparer correctement, voici les points à ne pas négliger :

Les frais médicaux :

Personne n’est à l’abri de tomber malade. Notre corps peut avoir du mal à s’adapter à un nouvel environnement, c’est un classique. Prendre une assurance qui propose le remboursement en illimité, sans plafond et sans franchise est une très bonne chose. Attention, cependant, avec certaines assurances tu dois avancer les frais et envoyer une preuve (facture) pour pouvoir être remboursé ensuite.

 

assurance santé pour un stage à l'étranger
Souscrire à la bonne assurance santé

L’hospitalisation :

Là encore, on ne peut pas contrôler le destin. Une rage de dent, une appendicite,… on ne te le souhaite pas mais il faut y penser. Les soins coûtent très cher sur le continent américain. Il est vital d’avoir la bonne assurance en cas de problème de santé. Pour ce service-là, mieux vaut donc avoir un contrat illimité.

Le rapatriement :

Selon les cas, le rapatriement peut être nécessaire. Il s’agit de te ramener en France pour des raisons de santé. C’est souvent un cas d’extrême urgence, il faut donc agir vite sans trop réfléchir. Il y a deux types de rapatriement. Celui pour raison médicale, tu dois te faire opérer ou soigner en France. Et celui d’un retour anticipé lié à un décès dans ta famille.

Pour le rapatriement médical, la plupart des assurances proposent le remboursement à frais réels. C’est-à-dire d’un point A à un point B (en général d’hôpital à hôpital).

Dans le cas du décès d’un proche, il faut dans un premier temps se renseigner sur les proches concernés par cette option. En général il s’agit de la famille très proche (à savoir parents et frères et sœurs). Mais certaines structures étendent la prise en charge jusqu’aux grands-parents. Pour ce rapatriement, c’est généralement le billet d’avion aller/retour qui est pris en charge. Tu dois te rendre à l’aéroport par tes propres moyens.

La responsabilité civile :

Elle rentre en jeu si tu causes des dommages sur quelqu’un d’autre que ta personne. La tienne est valable uniquement en France. Il vaut donc mieux en avoir une qui couvre l’international. Les assurances se portent garantes d’une certaine somme d’argent qui peut t’être remboursée en cas d’accident sur autrui.

Il y a également des avantages complémentaires qui peuvent t’être utiles. On pense par exemple à l’assurance bagages ou encore la présence d’un proche sur place si tu te fais hospitaliser.

Fais également attention car certaines assurances ne sont faites que pour les voyageurs venus faire du tourisme, ce qui n’est pas ton cas.

Les assurances des cartes bancaires

La question des assurances comprises avec certaines cartes bancaires est courante. Elles sont utiles et efficaces seulement si tu restes peu de temps sur le territoire. Pour des longues périodes elles ne suffisent pas. Tout dépend également du type de cartes. Les VISA et Mastercard ne couvrent que 90 jours sur le territoire. Les Premier et Gold, elles sont un peu mieux avec une couverture de 6 mois.

Même si tu restes moins de 6 mois et que tu possèdes une carte Gold, tu vas vite comprendre l’avantage de prendre une « vraie » assurance santé. En règle générale :

  • Les frais médicaux sont fixés à un plafond de 11 000 euros.
  • Pour chaque demande de dédommagement, une franchise est appliquée.
  • Le rapatriement pour le décès d’un proche n’est pas pris en compte.
  • Il n’y a aucune responsabilité civile.

On pense souvent que l’assurance de base suffit mais il vaut mieux tout de même se couvrir un maximum surtout quand on est loin de chez soi. De toutes les manières, l’assurance est obligatoire pour obtenir un VISA donc tu n’as pas le choix.

Prends le temps d’établir un comparatif en te rapprochant des différentes assurances comme Chapka par exemple. L’avantage c’est que tu n’es pas forcé de t’engager sur un an, tu peux choisir la durée en fonction du temps que tu vas passer au Canada. Cela évite de perdre de l’argent bêtement et surtout d’être bien couvert.

Articles en relation

Stage Canada : qu’est-ce que le programme EIC ?

Yves

Le forum de la mobilité Destination Canada 2018 est lancé

Yves

La question du transport au Canada

Yves